2019 - Edito de Septembre

Son local 50 rue Hergé est en péril, depuis le 13 juillet la MPP est à la rue !
Alors la MPP a fermé ? nous interpelle-t-on souvent !
Ne confondons pas les murs avec celles et ceux qui les habitent. Non seulement la MPP n’a pas fermé, mais la MPP ne la ferme pas... ! Dans un monde où l’injustice et la misère se portent bien, face à des océans où le plastique occupera bientôt plus de place que les poissons, où les chantres du libéralisme débridé veulent contaminer nos sociétés minées par l’individualisme, la Charte de la MPP reste un cri d’espoir, celui de la lutte sans faiblesse pour changer notre monde par l’éducation populaire, des actions militantes solidaires.

Hors ses murs, la MPP vit !

Pourtant notre situation est périlleuse, car sans lieu dédié au Collectif, notre réseau est soumis à rude épreuve, chaque association adhérente étant renvoyée à la recherche de lieux de réunions forcément dispersés et, donc, peu propices à la rencontre qui tisse les liens du quotidien tant nécessaires au militantisme.
En 1989, avec un changement de municipalité, en 2001 avec une accusation de détournement de fonds publics, la MPP a subi des attaques politiques graves auxquelles elle a su opposer sa détermination et sa droiture. Aujourd’hui la situation est peut-être plus perfide, les murs de nos locaux se lézardent, personne ne nous veut du mal..c’est la faute à pas de chance !

Mais nous ne laisserons pas tranquilles tous ceux et celles qui ont pour mission de gérer l’argent public, le nôtre, qui permet de financer l ’énergie militante au service du bien commun et sans laquelle notre société, notre ville seraient un hyper-supermarché pour les riches là où nous voulons installer la convivialité et la solidarité.
Alors, si vous partagez nos espoirs, nos luttes...signez la pétition pour que la MPP retrouve son coeur dans les murs de sa ville.

Dans de nouveaux murs, la MPP vivra !

MPP - 50 rue Hergé - 16000 Angoulême
SPIP Mentions Légales Contact Plan du site